L’histoire de la MJC

La MJC Wasquehal s’attache depuis plusieurs années à installer une démarche de travail basée sur l’importance des valeurs humanistes :

  • La démocratie
  • La liberté
  • La justice sociale
  • La solidarité
  • La laïcité.

 

Elles ne sont pas vaines car tous les jours nous agissons pour les faire vivre en permanence. L’éducation populaire nous permet de traduire ces concepts philosophiques avec une méthode pragmatique et réaliste. L’apprentissage s’adresse à tout le monde; la finalité est de devenir un acteur à part entière.

Nous utilisons le projet comme moyen et nous répondons aux centres d’intérêts.
Il favorise la prise de conscience de la capacité pour l’Homme de faire des choix, de prendre des décisions et de penser par lui-même.

L’idée de la projection nous aide à matérialiser dans le temps et dans l’espace les différents paliers de la responsabilisation et nous aide à nous familiariser avec cette dernière.


 

L’ approche éducative populaire décrite ci-dessus garantit sans aucun doute la préservation des valeurs avec lesquelles la MJC Wasquehal permet à ses adhérents de comprendre le monde dans lequel nous vivons TOUS.


L’éducation populaire a subi toutes sortes d’attaques, de la vision réductrice selon laquelle elle se conçoit uniquement pour l’alphabétisation ou l’éducation des adultes, au verdict surprenant qu’il s’agit d’une théorie inachevée et qu’elle manque par conséquent de rigueur théorique.

Il y a aussi des personnes qui, par amalgame, réduisent cette approche à la mise en oeuvre de techniques participatives destinées à rendre le contenu plus agréable; d’autres soutiennent que le propos de l’ éducation est davantage politique que pédagogique, si bien qu’elle sert les partis et non les lieux éducatifs

Certains théoriciens ont aussi avancé que cette conception est le fruit de l’idéalisme subjectif de son auteur si bien que ses tenants perpétuent une erreur de jeunesse, rectifiée par Freire en personne; on a aussi entendu l’argumentation ridicule selon laquelle l’éducation populaire était bonne dans les années 1960, mais est déjà passée de mode parce que nous vivons dans un monde meilleur.